Ponte Novu

Territuriale 2017

Avec "Core In Fronte" c'est clair

Initiée par le Rinnovu, des militants de Soffiu novu et des patriotes de plusieurs horizons, la démarche « Core in fronte » pour les élections territoriales de décembre a été lancée le 15 octobre à Ponte Novu .

Notre campagne a deux axes forts: >Une feuille de route sur la souveraineté comprenant un statut d'île autonome expérimenté pendant 10 ans avec pouvoir législatif de plein droit , compétences exclusives, citoyenneté corse et corps électoral légitime. Puis après ces dix années , soit en 2032 un referendum d'autodétermination pour poursuivre avec ce statut ou avoir l'indépendance, en toute démocratie. >Un choix social prioritaire pour notre développement avec une lutte contre l’aggravation des inégalités sociales, la précarité, la vie chère, contre les oligarchies et les grands groupes qui s’accaparent l’économie corse. Nous portons un projet égalitaire pour se développer sans dépossession à tous les niveaux. Priorité au logement, à l’énergie, aux mobilités, au tourisme durable, et pour que la terre soit au service de l'agriculture productive et non des résidences secondaires. Notre campagne a aussi un sens historique. Il faut aussi retrouver notre force et nos valeurs, avoir des comportements militants à la hauteur des sacrifices passés. Le peuple corse communauté historique et de culture vivante doit être maître de son destin . Il doit prendre toute sa place dans une Europe refondée plus démocratique et plus fédérale, et rejeter les logiques mondiales ultralibérales en proposant un projet de société novateur, dans la continuité de la Corse paoliste. Notre campagne comporte un engagement : dès après le scrutin constituer avec tous ceux qui y ont participé une force politique alternative refondée. Les trois premier noms de la liste ont été annoncés : Paul félix Benedetti, Brigitte Artily, Jean Baptiste Arena.

« Core in fronte au coeur du débat »

Corse Matin et RCFM avaient convié les représentants des listes en présence dans ce scrutin au théatre de Bastia. Gilles Simeoni, pour la liste de majorité territoriale, la liste LREM représenté par Jean Charles Orsucci, les listes de droite représentées par Jean Martin Mondoloni et Valérie Bozzi, la liste du FN avec Paul Giacomi, la liste autour des représentants insulaires du Front de gauche avec Michel Stefani . Et Paul Félix Benedetti ! .

Selon la plupart des observateurs le représentant de Core in Fronte a dominé les débats par son assurance , par sa maîtrise technique, voire l'aspect chiffré de ses propositions : (budget, dette, Europe, Energie, …) ou son sens de la formule quand il rappelle par exemple au représentant du président Macron la vacuité de la formule « l’autonomie dans la république » en disant « ça ne veut rien dire, l’autonomie en dehors de la République c’est l’indépendance.

Le débat a permis de montrer que nous avions un projet construit. Alors que malheureusement, dans l’ensemble, les contradicteurs se contentaient de contours flous ou de discours rétrogrades. Notre avant-projet « DA PER NOI » est diffusé sous forme de plaquette et en ligne.

Retour