Meetings

Territuriale 2017

La force des Meetings Core in fronte.

Paul félix Benedetti a été offensif dans ces rencontres de Bastia et Aiacciu entouré de Brigitte Artily, Jean Batti Arena, Sonia Batistelli, Jean Marc Lanfranchi. Une vision, claire, sans circonvolutions, des enjeux politiques et sociaux sur la souveraineté , le choix social, l’État de droit et le dialogue avec l’État.

Dans son discours du meeting de bastia à la mi novembre, le tête de liste de core in fronte situe les enjeux de cette élection. Il commence par une minute de silence pour Ghjuvan Batti Acquaviva. Tranchant, il indique qu’il Il faudra veiller à une société corse sans forces occultes . «Nous ne pouvons accepter que des forces occultes créent des points de contraintes et exercent des pressions. Surtout si ces forces sont issues, même de façon marginale, du mouvement nationaliste. C'est inadmissible et c'est peut-être la raison de la naissance de Core in fronte et très certainement la raison de son résultat le 3 décembre prochain» dit clairement Paul Félix Benedetti en se prononçant pour un véritable Etat de droit en Corse. Il termine par une adresse au président Macron. Il faudra une fin de conflit avec la France, Macron pourra venir en février rendre hommage à Erignac , mais il faudra qu'il vienne avec en main le rapprochement pour les prisonniers à perpétuité concernés par ces actes. Car le conflit franco-corse n’est pas terminé. Dans ces meetings , les orateurs ont parlé sans tracé un chemin. Assurer la collectivité unique mais pas que... Obtenir de Macron l'autonomie mais pas que.... Il faut une feuille de route de souveraineté. L'autonomie est un du. Dans l'Europe fédérale qui peut se dessiner, la Corse pourra être un Etat souverain. Assurer le développement mais sans inégalités sociales croissantes, sans spoliation des grands groupes économiques , sans flux de population entrants non maîtrisés, sans communautarisme et sans colonisation de peuplement , sans dépossession par les résidences secondaires, .sans ce projet absurde de gazoduc terrestre , sans .le modèle mortifère de la Grande distribution Assurer des services de proximité et de santé dans le rural, bâtir une nouvelle administration de la Corse, créer des écoles immersives en langue corse, avoir une monnaie complémentaire,… Bref un vrai projet national. La campagne s’est achevée , sans aucun renoncement. Avec la conclusion du tête de liste "Soyez fiers de ce que vous avez fait; Nous nous battons pour gardez un droit à la parole, à une parole libre" LIBERTA.

Retour